Pour les mamans

trauma

souffranceReconnaître les signes de trauma chez un jeune n’est pas une chose facile car ils sont souvent confondus ou pris pour des « problèmes de comportement ». 

Pour les enfants témoins de violence, ces « comportements » sont surtout les preuves d’un déséquilibres quelconque. C’est pourquoi, il est essentiel de savoir lire entre les lignes.

Certains enfants parleront de ce qui se passe (ce qu’il s’est passé) à la maison, mais d’autres voudront garder le secret, sentant que leur sécurité et celle de leur parent-victime peuvent être menacées.

Il faut donc se montrer à l’écoute de tout enfant qui manifeste un ou plusieurs des signes suivants :

signes

Ces signes sont donnés à titre indicateur seulement, car il est important de comprendre que les réactions à la violence conjugale peuvent varier d’un enfant à l’autre, et il y a même des enfants, particulièrement résilients, qui ne développeront aucun de ces signes.

Quand un enfant présente une ou plusieurs des caractéristiques de la liste ci-dessus, le fait de créer un climat de confiance avec lui pourrait l’encourager à se confier, ce qui lui ferait le plus grand bien, même si cela n’implique pas nécessairement une amélioration de sa situation familiale.

Il est également important de comprendre qu’un enfant qui manifeste ces signes peut le faire pour toutes sortes d’autres raisons que la violence entre ses parents. Toutefois, il s’agit probablement d’un enfant qui vit une autre forme de problème et qui a tout autant besoin de votre écoute.

(Docteur Nadia Ganier, Psychologue – Article « Les effets de la violence conjugale sur les enfants » Le Soleil Presse).

À voir ! SOS Violences conjugales et La Cicatrice


Les commentaires sont fermés